Pourquoi brûle-t-on des bibliothèques ?
EAN13
9791091281140
ISBN
979-10-91281-14-0
Éditeur
Presses de l'ENSSIB
Date de publication
Collection
Papiers
Nombre de pages
352
Dimensions
23 x 15 x 2 cm
Poids
675 g
Langue
français
Code dewey
021.2
Fiches UNIMARC
S'identifier

Pourquoi brûle-t-on des bibliothèques ?

De

Presses de l'ENSSIB

Papiers

Offres

Autre version disponible

70 bibliothèques ont été incendiées en France entre 1996 et 2013. Denis Merklen, sociologue, a enquêté durant cinq ans pour tenter d'en comprendre les raisons, esquisser quelques réflexions. L'objectif n'est pas seulement de donner à voir un phénomène passé inaperçu. Il s'agit aussi d'abandonner l'idée selon laquelle ce type d'événement relève de conduites insensées, voire nihilistes. Et pour cela, le premier pas consiste à sortir les élus, les bibliothécaires et les journalistes de leur état de perplexité dès lors qu'une bibliothèque est prise pour cible: nulle recette, donc, simplement des descriptions et des analyses pertinentes sur des conflits dont la nature et la signification ne sont pas évidentes.
Comment inscrire les incendies de bibliothèques au sein de l'espace public? Comment ne pas diluer ces événements dans « la crise des banlieues »? Un livre bâti autour d'une hypothèse: c'est parce qu'elles sont situées au milieu d'un espace conflictuel que les bibliothèques se révèlent comme une institution éminemment politique.

Denis Merklen est professeur à l'université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. Cet ouvrage est issu de son habilitation à diriger des recherches: « Politicité et sociabilité: quand les classes populaires questionnent la sociologie et la politique ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Denis Merklen