Opération Napoléon

Opération Napoléon

Arnaldur Indridason

Points

  • 16 septembre 2017

    Un Indridason vintage

    Avant de se plonger dans " Opération Napoléon ", il faut avoir en tête sa date de sortie : 1999. L'année où Arnaldur Indridason a publié ce roman, il avait 38 ans (il en a aujourd'hui 54), était encore inconnu comme écrivain et gagnait sa vie comme critique de films pour le quotidien Morgunbladid, à Reykjavik. C'était alors son troisième livre (les deux premiers restent inédits chez nous), un an avant la première apparition du fameux commissaire Erlendur, son héros récurrent, dans " La cité des Jarres ", qui allait marquer ses grands débuts dans le polar...

    Oeuvre " de jeunesse ", donc, que cette " Opération Napoléon " dont l'auteur islandais choisit aujourd'hui de faire traduire en français l'édition anglaise ... Celui qui allait devenir un des maîtres du roman policier scandinave s'y fait les dents sur un genre différent, le thriller d'espionnage.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • par (Libraire)
    21 mars 2017

    Une once d'histoire, une urgence absolue et beaucoup de suspense, une recette réussie

    Mais dans quelle histoire Kristin, jeune avocate, se lance t’elle, lorsqu’elle part à la recherche de son frère, disparu sur un glacier en Islande ? Son enquête l’entraine sur les pas d’un groupe de soldats allemands et américains mystérieusement disparus lors d’un crach aérien en 1945 sur ce même glacier…Les hypothèses historiques déconcertantes, parfois dérangeantes, et la séduction inoubliable qu'exerce cette héroïne à la fois tenace et perspicace, font de ce texte un formidable roman à suspense.