Simon R.

http://librairiemlire.hautetfort.com/

La librairie M'Lire existe depuis plus de 15 ans en centre-ville de Laval. Nous sommes une librairie générale mais spécialisée en jeunesse (librairie Sorcières), en BD (librairie Canal BD) et littérature (librairie Initiales).

Annelise Heurtier

Casterman

12,90
par (Libraire)
27 juillet 2016

un très beau texte !

Après Refuges (qui est dans la sélection du prix T’aimes Lire !), voici le nouveau roman d’Anne-Lise Heurtier, Le complexe du papillon, un texte sensible et poignant sur le combat intérieur que livre une jeune fille sur son corps.

Tout débute le jour de la rentrée scolaire quand Mathilde découvre la transformation physique inattendue d’une fille de son collège après les vacances. Elle commence alors à se poser des questions : pourquoi est-ce que son corps ne s'est-il pas métamorphosé lui aussi cet été ? Comment avoir la même assurance, la même grâce que Cézanne ? C’est lorsqu’elle essaiera une magnifique robe bleue qui, au lieu de la sublimer, boudine son corps et lui renvoie un reflet ridicule, que Mathilde prend une décision. Faire un régime, mais attention, un petit régime, juste histoire de perdre un peu de poids et de pouvoir revenir acheter la robe. On se doute bien que ce défi va vite prendre le dessus sur cette adolescente et l’enfermer dans une lente spirale infernale.

« Je ne sais pas moi-même ce qui m’arrive, pourquoi j’ai l’impression de m’enfoncer dans la terre grasse alors qu’à l’inverse, je voulais seulement courir plus vite, décoller et voler au-dessus des cimes. » Il faut savoir que Mathilde est une sportive, une grande coureuse, fascinée par les indiens tarahumaras, elle cherche à s’envoler au-dessus des montagnes et à se sentir légère… aussi légère qu’un papillon. Très vite obsédée par l’objectif qu’elle s’est fixée, Mathilde se coupe peu à peu de sa meilleure amie et se détache de sa passion pour la course. Son repli sur elle-même s’explique aussi par le décès récent de sa grand-mère, dont les souvenirs l’assiègent et la rendent encore plus malheureuse.

Anne-Lise Heurtier décrit surtout le changement de comportement destructeur de Mathilde qui l’affecte psychologiquement. On s’attache très vite à ce personnage, dont les gestes et les pensées nous ramènent parfois à notre propre adolescence. Ce roman montre aussi comment les jeunes filles cherchent à ressembler aux critères physiques que nous renvoie la société : Thigh gap et autres obsessions qui incitent à maigrir. C’est par une écriture fluide et délicate que l’auteure nous offre un récit émouvant sur le mal-être et l'anorexie. Un très beau texte éprouvant à découvrir !

chronique de Solène Duroch

par (Libraire)
27 juillet 2016

bouleversant !

Ils sont trois : sa sœur Cali, le chien Rubens et lui. Trio inséparable, les jumeaux lovés au creux du hamac tendu dans leur jardin et le chien courant après sa balle jaune. Lui est plutôt maladroit, rêveur, et elle, pleine de vie et de lumière. Mais cette flamme tapie dans les yeux de Cali s’éteint progressivement quand frappe la maladie. Puis leur vieux chien fugue et ne revient pas. Cali est envoyée à la « brique » et dans son lit d’hôpital, elle ressemble à une crevette minuscule. Pour sauver sa soeur, le narrateur (dont on ne connaîtra pas le nom), se lance à la poursuite de son chien, se persuadant qu’une fois le trio recomposé, tout ira mieux…

L’histoire du garçon qui courait après son chien qui courait après sa balle est un magnifique roman qui aborde la question de la maladie et de la perte de façon peu courante, porté par une écriture très singulière. Mais c’est avant tout un texte lumineux, poétique et sensible sur la quête émouvante d’un frère qui va tout faire pour voir sa sœur rentrer à la maison. Bouleversant !

chronique de Solène Duroch

Gallimard Jeunesse

12,50
par (Libraire)
27 juillet 2016

un bon roman pour ado sur fonds de rock

Billie, la chanteuse de Run Billie, disparaît le soir où son groupe de rock à succès doit donner son premier concert au Bataclan. La soirée s’annonce mémorable, récompense de tous leurs efforts. Mais juste avant de monter sur scène, la jeune fille reste introuvable. Depuis ce jour, personne ne peut dire où elle se cache. Enlèvement, fugue, suicide ? Sa disparition reste incomprise.

Run Billie est un thriller très bien mené, notamment du point de vue de sa construction. Nous sommes amenés à découvrir progressivement la version des faits des membres de l’entourage de Billy par leurs témoignages en présence d’un inspecteur, tout en suivant des moments de leurs vies avant sa disparition. Peu à peu, nous découvrons Adèle (Billie est son nom de scène) à travers les yeux de ses amis, de son groupe, de sa famille, et sa personnalité nous apparaît alors dans toute sa complexité. Ceux qui la connaissent en apparence la décrivent comme une jeune fille banale qui ne paie pas de mine, petite blonde effacée en jean et basket, mais qui déborde soudain d’une énergie solaire envoûtante face au micro. Les garçons de son groupe, et notamment son petit copain Moosh, voient en elle une fille sympa, drôle, arrangeante, une fille qui ne prend pas la tête comme toute les autres, et qui leur a permis de percer enfin dans la musique grâce à sa voix extraordinaire. Mais décrite par ses deux amis d’enfance, Adèle est lumineuse, pleine de vie, profondément amoureuse et touchante.

Le fait que nous ne la découvrons que par les yeux des autres donne une réelle contenance au livre et pour moi tout son intérêt. Jamais nous ne connaîtrons son histoire de son propre point de vue et cela est d’autant plus intriguant. Au fil de la lecture, les facettes multiples de la personnalité d’Adèle se dessinent et le récit en devient vraiment passionnant. Dans ce roman choral, les personnages secondaires eux aussi se dévoilent peu à peu et essayent tant bien que mal de comprendre la disparition de Billie : comment cette fille auréolée d'un succès fulgurant s'est d'un seul coup envolée ?

Run Billie est un roman young adult rythmé, prenant et au contenu multiple (auditions, correspondances, mails, paroles de chansons…) sur la quête identitaire d’une jeune fille en mal de repères qui va se perdre dans des vies parallèles… Une belle découverte !

chronique de Solène Duroch

Libertad

Tome 1

Nathan

10,95
par (Libraire)
27 juillet 2016

de l'aventure !

Jenn et Mervin sont fascinés par un mystérieux parc d’attraction laissé à l’abandon et bâti au cœur d’une forêt qui surplombe leur ville. Ils rêvent de pouvoir y pénétrer le temps d’une journée, mais aucun enfant n’a encore réussi à franchir le haut mur d’enceinte qui entoure WonderPark… Jusqu’au jour où le frère et la sœur font la connaissance d’Orage, une étrange jeune fille aux longs cheveux noirs qui semble connaître le secret de ce lieu extraordinaire. Elle leur apprend alors que des portes cachées ouvrent sur des mondes magiques mais tout aussi dangereux. S’ensuit alors une aventure trépidante et fantastique en plein cœur de Libertad où les enfants sont embarqués dans une quête périlleuse aux côtés d’une bande de pirates.

Un premier tome très divertissant et rythmé où suspens, piraterie et magie sont au rendez-vous ! Laissez-vous séduire par cette invitation à l’imaginaire et au voyage à travers des univers fabuleux.

Les deux premiers tomes de cette nouvelle série sont déjà sortis en librairie. A découvrir à partir de 8 ans.

par (Libraire)
27 juillet 2016

une petite perle d'humour !

Le rêve de Vip est de devenir vétérinaire, mais cette vocation n’est pas du tout au goût de ses parents, qui veulent absolument que leur fils soit célèbre ! Et pour cela, ils le poussent à intégrer contre son gré la Stardust Académie qui fera de lui une véritable star. Cette école est tenue par l’illustre Fenella Stardust, une icône du show-biz brillant de mille feux et adulée de tous. Lors de leur audition, la chatte de Vip, Olive, fait sensation auprès de la directrice et le duo intègre l’école, au grand regret du garçon.

Ce roman est une petite perle d’humour, les situations décalées sont excellentes (notamment la description des parents de Vip, la mère avec son éternelle robe « ornée de chapelets de saucisses de Francfort » et le père, chanteur d’une chanson ridicule dont il se vante constamment), les jeux de mots savoureux et l’intrigue prenante ! Vip et ses petits camarades se rendent bientôt compte que magouilles et supercheries se trament dans leur dos à la Stardust Académie. Entre un régime spécialement conçu pour les chats en l’honneur d’Olive qu’ils doivent ingurgiter à la cantine, des aspirateurs à cheveux, des décapeurs d’ongles et un étrange incinérateur au sous-sol de l’école, les enfants n’ont pas fini d’avoir affaire à de drôles de consignes. Le garçon est bien décidé à percer le mystère de la Stardust Académie et montrer que toute cette histoire de célébrité ne rime à rien, l’important étant d’être soi-même et d’aimer ce que l’on fait. Un coup de cœur pour ce nouveau Witty chez Albin Michel jeunesse, qui apporte son lot de fraîcheur et de malice !