François-Régis SIRJACQ (Libraire)

Vie de Jude, frère de Jésus
16 avril 2015

Grâce à la découverte d’une Vie de Jude, trouvée dans un tombeau d’Abydos en Egypte, il est avéré que Jésus a bien eu 4 frères : Jacques, José, Simon et Jude. Tous appartiennent à l’histoire : jacques n’a- t- il pas été Chef de l’Eglise de Jérusalem ? En quelque sorte un premier pape.
Françoise CHANDERNAGOR nous emmène dans la Judée du 1° siècle à travers les souvenirs de Jude, le dernier de la fratrie. Nous rentrons dans l’intimité de cette famille peu ordinaire, vivant dans une Palestine occupée par l’armée Romaine. C’est un monde déchiré que nous découvrons ou les sectes religieuses se multiplient, ou les massacres succèdent aux révoltes. Le peuple, déchiré et désespéré se partage alors entre l’annonce du Royaume et la tentation de l’Apocalypse. F CHANDERNAGOR, comme une historienne nous fait revivre cette époque très dure avec un grand talent.

Manderley for ever

Tatiana de Rosnay

Albin Michel

22,00
2 avril 2015

Merci à Tatiana de Rosnay de nous faire redécouvrir ou découvrir, Daphné du Maurier. Certes beaucoup de lecteurs (ou cinéphiles) se rappellent de Rebecca, l’Auberge de la Jamaïque, ou encore les Oiseaux. Mais sait-on que ses romans se sont vendus à des millions d’exemplaires et qu’ils ont été traduits dans une quarantaine de langues.
Juste retour des choses donc avec cette biographie « romancée » ou nous allons de découvertes en rebondissements : que savions-nous de ses liens avec la France, de l’existence de KIKI ? Que savions-nous des liaisons tenues secrètes de la romancière avec Freddy et… elle fut une mère exemplaire, une épouse parfois distante (mais Lord Browing n’était-il pas souvent absent..). Et que dire de ce langage codé employé dans la famille qui fait beaucoup rire. Enfin son amour immodéré pour la Cornouaille, cette si belle région ou elle passera beaucoup de temps jusqu’à louer des années durant le manoir de Menabilly (le Manderley de Rebecca) est le moteur qui lui a permis de trouver l’inspiration de beaucoup de ses romans (avec ses voyages en France et en Italie).
Ce Manderley for ever est un très beau portrait d’un écrivain par un écrivain et Tatiana de Rosnay en se coulant dans le personnage de Daphné du Maurier nous livre une biographie qu’on ne lâche pas et qui donne envie de se replonger ou de plonger dans tous les romans de cet écrivain.

La part des flammes

Héloïse d'Ormesson

22,00
30 mars 2015

Paris, Mai 1897. Toutes les femmes de l’aristocratie se rendent au Bazar de la Charité, rue Jean Goujon afin de participer à une vente de charité. Parmi elles la duchesse d’Alençon, petite sœur de l’impératrice Sissi : elle se donne totalement à cette œuvre de bienfaisance. Elle est entourée de 2 femmes peu habituées à cet univers : Violaine de Raezal, veuve au passée sulfureux, rejetée par ses pairs et les enfants de son mari, et en quête de reconnaissance sociale, et Constance d’Estingel, une jeune fille aux aspirations très fortes face à la foi : elle vient de rompre ses fiançailles, confirmant son côté rebelle tant face à ses parents qu’aux conventions sociales.
Ce 4 Mai, un cinématographe, utilisé pour la 1° fois dans cette enceinte, prend feu : c’est l’embrasement total du Bazar de la Charité. Le piège des flammes se referme, 120 personnes meurent dans des souffrances atroces, la majorité des victimes étant des femmes. La tragédie va faire basculer le destin de ces 3 femmes.
Gaëlle Nohant nous dépeint, à travers l’âme de chacun des personnages, le Paris de la fin du XIX° siècle : la description de l’excès de certains médecins aliénistes, l’obsession de la pureté des filles et enfin le monde de la presse en plein essor. Le récit est rythmé grâce à une aisance de l’écriture qui nous entraîne dans de profondes réflexions. Ce roman est écrit avec imagination et vivacité, chacun des personnages est passé au crible avec une grande finesse. On s’approprie les personnages.
Bref à lire sans modération, à conseiller autour de soi le plus possible.