Tout ce qui est solide se dissout dans l'air
EAN13
9782714458650
ISBN
978-2-7144-5865-0
Éditeur
Belfond
Date de publication
Collection
Domaine Étranger - Littérature
Nombre de pages
423
Dimensions
23 x 14 x 2 cm
Poids
465 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Tout ce qui est solide se dissout dans l'air

De

Traduit par

Belfond

Domaine Étranger - Littérature

Offres

Le 26 avril 1986, en URSS. Quatre personnages de divers horizons (un pianiste prodige de 9 ans, une ancienne dissidente devenue ouvrière à la chaîne, un chirurgien malheureux en ménage et un garçon de la campagne) voient leur vie bouleversée par la catastrophe de Tchernobyl. Premier roman.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

15 septembre 2015

Le roman de Tchernobyl

Lorsque la centrale de Tchernobyl s’enflamme, le 26 avril 1986, Darragh McKeon a sept ans et grandit en Irlande. A priori, il n’y aucun lien entre les verts pâturages de l’Eire et la ville sinistrée d’Ukraine. C’est pourtant cette catastrophe ...

Lire la suite

par (Libraire)
29 juillet 2015

Brillant !

Tout ce qui est solide se dissout dans l’air est une véritable plongée dans l’ex-URSS. Avril 1986 : le cœur du réacteur de Tchernobyl explose et rien ne sera plus comme avant. Victimes d’un Etat et d’un système aux rouages ...

Lire la suite

Julien de la librairie Dialogues nous propose ses coups de cœur de la rentrée littéraire 2015 : "Une forêt d'arbres creux" d'Antoine Choplin (La fosse aux ours), "Il était une ville" de Thomas B. Reverdy (Flammarion), "Tout ce qui est solide se dissout dans l'air" de Darragh Mc Keon (Belfond) et "La mer, le matin" de Margaret Mazzantini (10-18).
Réalisation : Ronan Loup.
Questions posées par : Marion Le Goascoz.