La sculpture du vivant / le suicide cellulaire ou la mort créatrice
EAN13
9782757841808
ISBN
978-2-7578-4180-8
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
POINTS (151)
Nombre de pages
457
Dimensions
18 x 11 x 2 cm
Poids
272 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

La sculpture du vivant / le suicide cellulaire ou la mort créatrice

Points

Points

Offres

L’opposition entre la vie et la mort est pour nous si « naturelle », et pour les biologistes si évidente, qu’il aura fallu des siècles pour la remettre en question. L’idée que la mort de nos cellules puisse être programmée par l’organisme lui-même, et non résulter d’agressions externes, ne s’est imposée que très récemment... Mais elle a tout changé dans nos conceptions de l’apparition de la vie, du développement, des maladies et du vieillissement. Comprendre qu’un embryon est autant dû à une prolifération qu’à une destruction massive de cellules, ou qu’un cancer puisse être causé par l’arrêt des processus de suicide cellulaire, c’est voir le vivant sous un jour nouveau. Tel est le but de ce livre rare où le biologiste et l’écrivain, devenus indiscernables, ouvrent à la réflexion philosophique des espaces insoupçonnés.

Jean Claude Ameisen

Médecin et chercheur, il est professeur d’immunologie à l’université Paris VII et au centre hospitalier universitaire Bichat. Il a présidé le comité d’éthique de l’INSERM. Ses travaux font de lui l’un des meilleurs spécialistes de la « mort cellulaire programmée ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.