Une machine comme moi
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Du monde entier
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Une machine comme moi

Gallimard

Du monde entier

Offres

  • AideEAN13 : 9782072850011
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

  • AideEAN13 : 9782072849985
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

Autre version disponible

Londres, 1982. Dans un monde qui ressemble à s’y méprendre au nôtre, quelques
détails dissonent : les Beatles sont toujours au complet, les Anglais ont
perdu la guerre des Malouines et le chercheur Alan Turing est encore en vie.
Grâce à lui, les prouesses technologiques sont inouïes et les avancées
scientifiques en matière d’intelligence artificielle fulgurantes. C’est ainsi
que Charlie fait l’acquisition d’un 'Adam', un androïde doté de l’intelligence
artificielle la plus perfectionnée qui soit. Adam ressemble beaucoup à un
humain, sait faire la conversation, écrit des poèmes et proclame son amour
pour Miranda, la compagne de Charlie. En dépit de la jalousie que cette
déconcertante situation induit, le trio vit en bonne entente, insensible aux
catastrophes économiques et sociales qui bouleversent l’Angleterre après
l’assassinat du Premier ministre et la possibilité d’une sortie de l’Union
européenne. Mais Adam et ses semblables ont été conçus pour respecter les
règles et ne parviennent pas à accepter les imperfections du monde — notamment
le mensonge. La situation va alors se compliquer au sein de cet inquiétant
ménage à trois. Dans ce roman subtil et subversif, à l’humour noir et à la
pertinence redoutable, Ian McEwan explore le danger de créer ce que l’on ne
peut contrôler, et pose une question mélancolique : Si nous construisions une
machine qui puisse lire dans nos cœurs, pourrions-nous vraiment espérer
qu’elle aime ce qu’elle y trouve?
S'identifier pour envoyer des commentaires.