La société : un monde incertain, Essai sur les institutions et l'idéologie politique
Éditeur
Hermann
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La société : un monde incertain

Essai sur les institutions et l'idéologie politique

Hermann

Offres

  • AideEAN13 : 9791037002396
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      100 pages

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      20 pages

      Lecture audio

      Impossible

    16.99

  • AideEAN13 : 9791037001993
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      100 pages

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      20 pages

      Lecture audio

      Impossible

    16.99

Autre version disponible

Comment s'expliquent les faits sociaux ? Procèdent-ils de l'action humaine ou d'autres phénomènes sociaux déterminés ? Les institutions, les croyances sont-elles issues d'une contrainte sociale dominante ? Ces interrogations sont celles-là mêmes qui guidèrent les réflexions des deux grands fondateurs de la sociologie : Emile Durkheim et Max Weber. Durkheim, persuadé que le sociologue ne peut prétendre au titre de savant que s'il s'inspire de la philosophie et de la méthode des sciences de la nature, a installé la théorie du déterminisme social au coeur du programme scientifique qu'il assignait à la sociologie. Max Weber pose en principe qu'une science qui étudie les phénomènes du monde intelligent ne doit pas faire comme si elle pouvait en trouver toute l'explication hors des individus, de leur intelligence et des raisons pour lesquelles ils agissent. A la lumière de ces théories, l'auteur cherche notamment à comprendre pourquoi il n'existe pas de société humaine sans un organe chargé de la gouverner et d'y maintenir un ordre problématique précisément parce qu'aucun déterminisme n'en garantit la persistance. Si les sociétés humaines n'étaient pas des mondes incertains, le pouvoir politique et l'idéologie, qui soutiennent inévitablement son action, n'y auraient aucune place.
S'identifier pour envoyer des commentaires.