Le crâne de Schiller, Langue incomparable de la tête de mort
Éditeur
Hermann
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le crâne de Schiller

Langue incomparable de la tête de mort

Hermann

Offres

  • AideEAN13 : 9791037002365
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      101 pages

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      20 pages

      Lecture audio

      Impossible

    13.99

  • AideEAN13 : 9782705679408
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      101 pages

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      20 pages

      Lecture audio

      Impossible

    13.99

Autre version disponible

Langue incomparable de la tête de mort : elle unit l'absence totale d'expression (le noir des orbites) à l'expression la plus sauvage (la grimace de la denture). (Walter Benjamin, Sens unique) 1626, Weimar : Goethe fait exhumer les ossements de son ami Schiller, mort vingt et un ans auparavant. Comme une manière de prolonger le dialogue avec lui, il place le crâne de l'illustre poète sur sa table de travail. Puisant son inspiration dans cette dépouille macabre, il rédige un magnifique poème imité de Dante, qui fait entendre l'écho de la pensée divine que recèle encore cette muse lugubre. A partir de ce trait historique, Gilles Jallet propose un parcours original dans la littérature, de Goethe à Celan, en passant par Novalis, Hölderlin, Mallarmé, Joë Bousquet, Roger Laporte et André du Bouchet, afin d'étudier cette « langue incomparable » qui, de l'intérieur, vient ruiner, briser et désintégrer, comme une tête de mort, la belle totalité et l'ordonnance harmonieuse du poème goethéen. Un essai de critique littéraire alerte et fascinant.
S'identifier pour envoyer des commentaires.