Rapport social 2016 : Bien-être
EAN13
9782883510746
ISBN
978-2-88351-074-6
Éditeur
Editions Seismo
Date de publication
Nombre de pages
328
Dimensions
15 x 4 cm
Poids
480 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Rapport social 2016 : Bien-être

Editions Seismo

Offres

Le Rapport social 2016 rend compte de la situation actuelle de la société suisse et de ses développements sur la base de l'analyse systématique de données. La présente édition se focalise sur la thématique du bien-être: Dans quelle mesure les Suissesses et les Suisses sont-ils satisfaits de leurs conditions de vie, à commencer par leur situation financière? L'argent fait-il le bonheur? Et s'appuyer sur la religion donne-t-il toujours un sens à la vie? Par ailleurs, les transformations démographiques, l'arrivée d'enfants mais aussi les séparations ont-elles un impact sur le bienêtre? De même, l'accroissement de la mobilité liée au travail ou aux loisirs change-t-il la satisfaction avec la vie? La participation politique est-elle un facteur d'épanouissement ou l'adage populaire « pour vivre heureux vivons caché » est-il toujours d'actualité?

Cet ouvrage contient, à côté d'une sélection de 75 indicateurs, cinq contributions analytiques qui se penchent sur la problématique du bien-être en abordant les thèmes suivants: revenus et contacts sociaux, distanciation à l'égard de la religion, bien-être et pauvreté, participation politique, environnement comme facteur de santé.

Le Rapport social 2016 s'inscrit dans la continuité des précédentes éditions. Cellesci ont été entièrement mises à jour et complétées par de nouveaux indicateurs. Les données, présentées graphiquement, sont en outre disponibles sous forme électronique sur le site www.rapportsocial.ch. Le Rapport social 2016 est également disponible en allemand sous le titre Sozialbericht 2016 et en anglais sous le titre Swiss Social Report 2016.

Les éditeurs:
Felix Bühlmann, professeur de sociologie à l'Université de Lausanne.
Franziska Ehrler, rédactrice du Rapport social auprès du Centre de compétencessuisse en sciences sociales FORS.
Peter Farago, professeur honoraire à l'Université de Lausanne et directeur fondateur du Centre de compétences suisse en sciences sociales FORS.
François Höpflinger, professeur honoraire de sociologie et membre de la direction académique du Centre interfacultaire de gérontologie à l'Université de Zurich.
Dominique Joye, professeur de sociologie à l'Université de Lausanne.
Pasqualina Perrig-Chiello, professeure de psychologie à l'Université de Berne.
Christian Suter, professeur de sociologie à l'Université de Neuchâtel.
S'identifier pour envoyer des commentaires.