Toucher la terre ferme

Julia Kerninon

L'Iconoclaste

  • par (Libraire)
    22 avril 2022

    Julia a plus de 30 ans et fait le point sur sa vie : ses enfants, son mari, son métier...Son envie de fuir toujours présente, son envie de vivre toujours plus forte.
    C'est beau, on se laisse porter et on admire la plume...

    Julie


  • par (Libraire)
    31 mars 2022

    Un livre conseillé par Léna

    Julia Kerninon donne à lire un récit intime et plein de franchise sur la difficulté de devenir une mère en restant une femme, la difficulté de faire coïncider nos identités qui se multiplient au cours de la vie.
    Finalement, "Toucher la terre ferme" est autant une déclaration d'amour à ses enfants, qu'à la liberté qu'elle pensait perdue et à la sérénité retrouvée.
    Si vous aimez lire Annie Ernaux vous apprécierez ce texte bouleversant !


  • par (Libraire)
    22 février 2022

    Devenir mère est un bouleversement total. Julia Kerninon évoque sans filtre les émotions contradictoires qui l'assaillent : son bébé, son couple, sa relation avec sa mère ... tout y passe ! Un récit intime qui touche à l'universel à mettre entre toutes les mains !


  • par (Libraire)
    16 février 2022

    Une belle déclaration d'amour et de liberté

    Comment devenir maman tout en restant fidèle à la femme qu'on a été?
    Julia Kerninon nous livre ici un récit délicat sur le vertige d'être mère.
    Avec une grande honnêteté, elle nous délivre ses peurs et ses doutes et n'hésite pas à aborder bien des non-dits qui entourent la maternité.


  • par (Libraire)
    25 janvier 2022

    Conseillé par Coralie et Stéphanie

    Dans son nouveau récit autobiographique, Julia Kerninon dresse le portrait d'une femme multiple et unique à la fois, elle invite à un voyage intime et universel et nous emporte avec elle dans une haute vague avant de "toucher la terre ferme", titre de son livre.
    Julia Kerninon interroge l'amour maternel, la féminité, les addictions, les questionnements éternels, les attentes de la société aussi, des autres et l'envie de tout envoyer valser parfois. Elle y ajoute l'amour incandescent qu'elle a pour son mari, son besoin de lui, sa certitude quant à sa position de père, et d'amoureux aussi.
    Elle raconte ce passage de statut de jeune femme à celui de mère, ce poids qui enserre le coeur autant que l'amour éprouvé. Elle dit aussi les douleurs, l'épuisement, les doutes mais encore la beauté, les instants de grâce, les émotions sublimes.
    Au sein de sa petite histoire, elle parle intimement à chacun de nous, que l'on soit mère ou non. Elle apporte, avec la poésie de son texte, une universalité touchante, une douceur bienvenue et des émotions à fleur de peau.


  • par (Libraire)
    13 janvier 2022

    Un autofiction jubilatoire !

    Julia Kerninon revient avec une nouvelle autofiction : à présent mère de deux enfants, est venu le temps de l’apaisement et des questionnements sur ce nouveau statut et état. En quête de jouissance d’un autre ordre, celle qui revient avec nostalgie sur ses amours passés et ce continent qu’elle a exploré sans relâche, celui fait de désordres, de travail et d’écriture de livres, est parvenue dans un autre pays, celui de la maternité. Celle qui fait toucher la terre ferme est évoquée avec beaucoup d’autodérision, de lucidité, de jubilation et de sentiments ambigus rythmant ce texte incisif. La plume est toujours aussi convaincante, le style est rageur et suave à la fois. Sans concession et avec une grande générosité l’auteure partage le plus intime.