La librairie vous accueille le lundi de 14h à 19h et du mardi au samedi de 9h30 à 19h.
3 rue de la Paix 53000 Laval - 02 43 53 04 00 - librairiemlire@gmail.com

 

  • Conseillé par
    18 octobre 2021

    Ici, point de « il était une fois ». Le récit expose le quotidien d'une jeune fille qui, comme des milliers d’autres partout dans le monde, va soudainement, à quatorze ans, vivre l'enfer : devoir quitter l'univers du collège et des jeux pour un mariage prochain.

    Découvrir l’avis complet sur Ricochet


  • Conseillé par (Libraire)
    14 février 2021

    Efi, 14 ans, bonne à marier.

    Efi rêve de devenir ingénieur. Elle a eu une chance rare de pouvoir aller au collège. C’est d’ailleurs la seule fille de son village à poursuivre ses études. La plupart arrête à l’âge de 10 ans pour aider leur mère à s’occuper des enfants en bas âge.

    De retour chez elle pour les vacances, Efi n’est plus une petite fille. Elle a 14 ans, ses seins ont poussés, elle a eu ses premières règles quelques mois plus tôt, c’est une femme à présent. Aux yeux de ses parents, elle est devenue « nubile », une fille bonne à marier.
    Efi savait qu’un jour cela allait arriver. Le mariage arrangé est chose courante dans leurs traditions.
    Elle voulait d’abord finir ses études, avoir le temps de grandir et puis surtout donner son avis sur le choix de l’époux.

    Mais rien de tout ça ne lui est demandé. C’est une femme et les femmes n’ont pas leurs mots à dire dans cette société d’hommes où les femmes ne sont utiles qu’à enfanter et aux affaires ménagères.
    Rejoindre la ville et demander de l’aide, c’est le dernier espoir d’Efi.

    Un texte important qui prône l’importance de l’éducation et du libre arbitre.
    Efi incarne la flamme de la jeunesse et de la liberté. Elle est le reflet des adolescentes d’aujourd’hui qui vivent dans des sociétés où des traditions archaïques sont honorées et qui rêvent de prendre en main leur propre destin.


  • 6 février 2021

    Efi, quatorze ans, un sac rempli de bonnes notes et quelques livres prêtés par sa professeure de littérature. Un village en Afrique ? En Inde? Le texte ne nous le dit pas. Ce pourrait être les quatorze ans d'une fille tsigane ou ceux d'une méditerranéenne sous le joug du patriarcat. L'histoire d'Efi est intemporelle et universelle. " Tu es en danger maintenant dehors " a prévenu le père d'Efi. Dans son village, on cultive la peur et la soumission. On n'éduque pas les garçons au respect mais plutôt à devenir les vigiles sous l'autorité paternelle. Efi n'est plus une femme en devenir mais un corps, une marchandise. On pourrait croire que l'histoire d'Efi date d'un autre temps, celui où la virginité des jeunes filles est préservée pour un seul et unique homme. Non pas celui que l'on se choisit mais celui qu'une famille impose. Les filles ne doivent pas penser à leur bonheur personnel, mais d'abord à celui de leur famille. Il faut rendre fier le paternel et ne pas s'opposer à la communauté.
    Efi s'est fait une belle promesse : " Je suis une fille éclairée et jamais je ne pourrai vivre dans l'obscurité. "
    Ce livre de littérature de jeunesse, je vais beaucoup en parler avec les enfants que j'accompagne, filles comme garçons car c'est le cri silencieux de douze millions de jeunes filles, mariées de force chaque année.
    Ce livre est précieux pour nous les enseignants du réseau AEFE.