Le garçon

Le garçon

Marcus Malte

Folio

  • 30 octobre 2019

    Un OLNI - Objet littéraire non identifié - Un bonheur pour les sens, l'essence de la littérature : libre, inventive, musicale, insaisissable. Ce "Garçon" est un bijou d'une exigence rare et rassurante... Bravo à Zulma d'avoir osé publier ce beau pavé de 544 pages. Il fait suite à une longue liste de romans inclassables.

    Dès les premières pages le lecteur abandonne ses repères spatio-temporels, son confort, oublie ce qu'il a pu lire auparavant, s'oublie dans cette plongée revigorante, aventureuse, humaine, initiatique : une plongée. Le terme est choisi : on ne lit pas "le garçon" on plonge dans une aventure littéraire. Ce Garçon qui découvre l'homme, cet humain venu de nulle part fera des rencontres qui le modèleront. Marcus Malte est alors un magicien capable de créer en quelques lignes seulement un univers totalement différent, totalement nouveau. Un univers en équilibre, un équilibre qui se brise violemment.

    A lire et à offrir, car la littérature est une fête, et ce Garçon est son invité d'honneur.


  • par (Libraire)
    6 mai 2019

    Terrible

    Marcus Malte nous offre un périple semé de rencontres dans un contexte de première guerre mondiale. Un magnifique ouvrage sur la vie, les événements et les temps vides qui nous permettent d'avancer.


  • par (Libraire)
    23 mars 2019

    Le garçon marcus malte

    A travers le regard d’un garçon sans paroles Marcus Malte propose à la fois un formidable roman d’apprentissage et une grande fresque de la France du début Xeme siècle. Un texte sublime

    Sébatien Balidas


  • par (Libraire)
    29 septembre 2018

    traversée de la vie

    Le garçon n'a pas de nom, pas de voix. Il est un autre et chacun de nous à la fois.
    Né presque sauvage, il décide de devenir humain et cherchera, sa vie entière, à comprendre la matière dont notre âme est faite.
    Ce livre, c'est l'histoire du garçon, c'est aussi et surtout une écriture qui vous entraine et vous colle à la peau. On ne s'en défait pas si facilement...